Banlieues, Classes relais, Collaborateur/intervenant d'ADC, Education

Les Classes relais à la Villette

Nous avons expérimenté ces derniers mois un partenariat avec l’Association de Prévention du Site de la Villette (APSV), qui mène un projet d’éducation artistique et culturelle sur le site de la Villette. Ce dispositif s’insère dans le cadre d’une action que nous menons avec deux classes relais de la Seine-Saint-Denis et qui consiste à appuyer un programme pédagogique de douze semaines. A notre dispositif d’intervention habituel, basé sur le théâtre et les rencontres avec différents acteurs associatifs et de l’insertion, nous avons ainsi intégré un parcours culturel à la Villette.

Les élèves des classes Relais d’Aubervilliers et de Saint Ouen , avec le soutien des équipes des classes relais et des intervenants ADC, se sont rendus à la Villette pour participer à plusieurs activités proposées par les établissements culturels du site tout en étant accompagnés par l’APSV. Les parcours ont débuté avec une première rencontre de présentation des ateliers. Les élèves des classes relais ont pu ainsi découvrir la Villette, son offre culturelle, pénétrer les lieux dédiés aux professionnels comme, par exemple, la visite de la cabine de projection de la Géode ou de la cabine d’enregistrement de la Philharmonie.

Après cette présentation, les élèves se sont rendus à la Villette à plusieurs reprises entre fin mai et fin juin :

  • La première étape consistait en la découverte de la Géode, où ils ont assisté à une séance cinéma en 3D en plus de la visite de la cabine de projection.
  • Un cycle d’ateliers entrait dans le cadre d’un atelier vidéo conduit par Radio Télé la Villette : les jeunes ont appris à utiliser une caméra, à filmer et à interviewer les personnes rencontrées sur le site de la Villette.
  • Le dernier volet de ces parcours culturels avait pour but la découverte du SLAM, à travers un atelier que les élèves ont suivi à la Philharmonie, dans des salles d’enregistrement professionnel.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Collaborateur/intervenant d'ADC, Education

Gestion de conflits et communication nonviolente

wood-cube-473703_1920Mardi 22 mars 2016 ADC a participé à une formation sur la « Gestion de conflits et Communication nonviolente », organisée au Centre International de Culture Populaire par l’association Échange et Partenariats. La rencontre a été animée par la formatrice Valeria Gambino, une intervenante professionnelle qui a su partager ses solides bases théoriques et de richesse de l’expérience de terrain acquis lors de missions internationales avec des ONG.

L’originalité de cette rencontre est annoncée dans son intitulé : la « nonviolence », en un seul mot. Cette idée traduit la pensée théorisée par le philosophe et politique antifasciste italien Aldo Capitini, le premier en Italie à introduire le concept de la nonviolence de Gandhi. Pour Capitini, il s’agit d’une attitude entière, positive, qui n’a rien à voir avec la passivité, et qui constitue un véritable outil d’action.

La formation s’est déroulée entre activités pratiques et parties théoriques, dans l’objectif de mettre les participants dans des situations concrètes de la vie de tous les jours. La journée a commencé par un questionnement sur ce que veut dire « gérer un conflit », puis ont été abordées plus en détail la communication et l’écoute active. Cette façon d’organiser la journée avait pour but d’amener les participants à répondre par eux-mêmes aux questionnements de cette formation, sans leur communiquer directement « la » vérité théorique.

ADC a participé à la rencontre dans le but d’intégrer cette pratique dans ses activées de terrains et dans ses interventions dans le champ de la justice, de la prévention et de l’éducatif.

 

Banlieues, Classes relais, Collaborateur/intervenant d'ADC, Justice, Stage de citoyenneté

Bondy blog

Né après les émeutes de banlieue de 2005, le Bondy blog est une expérience qui dure depuis 10 ans. Adrien Chauvin, son rédacteur en chef, nous a raconté comment au fil des années, l’aventure du blog s’est transformée en quelque chose de plus stable à travers le passage par la rédaction d’environ 300 jeunes à la rédaction. Une vingtaine d’entre eux sont aujourd’hui devenus journalistes et travaillent dans des grands médias français. Un premier défi du Bondy blog est ainsi gagné, à savoir faire entre des habitants des quartiers populaires dans les grandes rédactions. Mais pour ces médias le Bondy blog est considéré comme le « média de la banlieue ». Est-ce vraiment le cas ? Adrien nous répond :

Donc le Bondy blog est bien plus qu’un blog de banlieue. Parmi les projets à venir il y a, pour l’année prochaine, l’ouverture d’une revue. Au-delà de la Seine-Saint-Denis, base du départ de l’expérience, des jeunes arrivent au Bondy blog de toute l’Ile-de-France. Mais quelle est la procédure pour collaborer avec la rédaction ?

Adrien intervient pour ADC dans les stages de citoyenneté et dans les classes relais. Quel est son rôle ?

L’un des thèmes principaux abordés dans nos interventions et à travers nos intervenants concerne l’engagement citoyen. Quel est le point de vu d’Adrien à propos de ce sujets ?

redaction bondy blog

 

Banlieues, Collaborateur/intervenant d'ADC, Justice

La Brigade des mères

Sèvres

Nous avons rencontré Nadia Remadna, fondatrice de l’association  « La Brigade des mères » et intervenante d’ADC.

Nadia vit à Sevran, dans le 93. Elle a été médiatrice scolaire pendant 6 ans, période pendant laquelle elle a été confrontée aux difficultés des relations entre institutions scolaires et parents d’élève. Elle a décidé de ne pas accepter cette situation.

De là nait l’idée de la Brigade des mères. Nadia intervient pour ADC dans les stages de citoyenneté et dans les classes relais en y apportant son expérience et son vécu. Comment agit concrètement la Brigade ?

Nadia apporte son courage et sa passion dans les rues des quartiers difficiles, convaincue qu’il est possible de changer les choses avec un réel engagement. Sa vie personnelle, ses choix  et ses espoirs pour le futur confirment et rendent encore plus concrètes ses actions :

Nadia

Classes relais, Collaborateur/intervenant d'ADC, Justice, Stage de citoyenneté

Les intervenants d’ADC, Caroline

Caroline est comédienne et formatrice dans les entreprises. Depuis plusieurs années elle apporte ses compétences et son professionnalisme au service des associations :

Pour Caroline, comme pour les autres intervenantes comédiennes, le théâtre est un véritable instrument de travail que l’on peut adapter aux différents situations :

Il peut y avoir des moments délicats dans nos stages de citoyenneté. Caroline nous raconte :

Caroline

 

Collaborateur/intervenant d'ADC, Justice, Stage de citoyenneté

Les intervenants d’ADC, Clémence

Clémence est comédienne et a rencontré ADC en 2012. Elle nous parle de cette rencontre :

Mais peut-on utiliser le théâtre, concrètement, dans les stages de citoyenneté?

Un aspect très important est l’utilisation d’une méthode particulière qu’ADC a construite avec la pratique et le temps. Clémence nous en parle :

Participer aux stages reste, toujours, une expérience forte et très attachante. Quel souvenir garde Clémence de ces interventions ?

DSC02157

Collaborateur/intervenant d'ADC, Justice, Stage de citoyenneté

Les intervenants d’ADC, Assia

Assia est chargée de recrutement et d’accompagnement auprès de l’AFPA, l’association nationale pour la formation professionnelle des adultes. Assia intervient pour ADC dans les stages de citoyenneté et dans les classes relais.

Assia s’occupe d’accompagnement professionnel. Qu’est-ce que ça veut dire concrètement, de quoi s’agit-t-il ?

Pour Assia, dans son métier il est important de mettre la personne au centre de l’intervention, avec son individualité et son parcours. Et avec ADC ? Quelle est sa relation avec nos stagiaires ?

Tout au long de sa collaboration avec ADC, Assia a gardé des souvenirs marquants et collectionné des expériences significatives dont elle nous a parlé.

DSC02153